Tariqa Tidjane > Pratiques de la Voie Tidjane

Jawharatul Kamal (la Perle de la perfection)

  CONDITIONS AVANT SA RECITATION

1. Il faut préalablement se purifier à l'eau.
2. S'asseoir à l'image de celui qui dans sa prière récite le tachahhud ou à défaut, les genoux pliés et les jambes croisées l'une sur l'autre. Mais à partir de la 7e Jawharatoul Kamal, obligation est faite à l'orant de s'asseoir dans la disposition de celui qui est en prière.
3. Si pour une contrainte quelconque, le disciple ne peut se purifier à l'eau, s'il ne réunit pas les conditions de purification des vêtements et du lieu où doit se tenir la wazîfa, s'il ne peut s'asseoir dans la position recommandée surtout lors de la récitation de la Jawharatoul Kamal, autorisation lui est donnée de remplacer la récitation des 12 Jawharatoul Kamal par celle de 20 Salâtul-fâtihi.
4. Si l'impossibilité de remplir une seule de ces conditions se présentait la Jawharatoul Kamal sera donc remplacée par la Salâtul-fâtihi.
5. Lors de la récitation collective, la wazîfa se fera à haute voix. Dans ce cas, l'orant veillera à ce que l'amplitude de son oraison s'harmonise à celle du groupe. S'il se joint à une assemblée de femmes, elles pourront élever comme les hommes la voix, à condition qu'elles ne les perturbent pas (en exacerbant leurs passions). Elles pourront aussi, si telle est leur préférence réciter la wazîfa à voix basse.
6. De toute façon, le Zikr (l'invocation) purifie des pêchés mais ne les suscite guère. De plus, Dieu en parlant des invocateurs et des invocatrices dans le Coran n'a établi de distinction d'aucune sorte, ni n'a imposé une quelconque limitation. Il les a au contraire réjoui de la belle récompense dont ils bénéficieront. La même obligation qui pèse sur l'homme en matière de posture dans la wazîfa pèse aussi sur la femme. Si pour une contrainte quelconque elle ne peut s'y astreindre, elle devra remplacer la Jawharatoul Kamal par la Salâtul-fâtiha.

·  الَّلهُمَّ صَلِّ وَسلِّمْ عَلَى عَيْنِ الرَّحْمَةِ الرَّبَّانِيَّةِ وَالْيَاقُوتَةِ الْمُتَحَقِّقَةِ الْحَائِطَةِ بِمَرْكَزِ الْفُهُومِ وَالْمَعَانِى وَنُورِ اْلأَكْوَانِ الْمُتَكَوِّنَةِ اْلآدَمِيِّ صَاحِبِ الْحَقِّ الرَّبَّانِيِّ الْبَرْقِ اْلأَسْطَعِ بِمُزُونِ اْلأَرْبَاحِ الْمَالِئَةِ لِكُلِّ مُتَعَرِّضٍ مِنَ الْبُحُورِ وَاْلأَوَانِي وَنُورِكَ اللاَّمِعِ الَّذِي مَلَأْتَ بِهِ كَوْنَكَ الْحَائِطَ بِأَمْكِنَةِ الْمَكَانِي.

·  اَلَّلهُمَّ صَلِّ وَسَلِّمْ عَلَى عَيْنِ الْحَقِّ اَلَّتي تَتَجَلَّى مِنْهَا عُرُوشُ الْحَقَائِقِ عَيْنِ الْمَعَارِفِ اْلأَقْوَمِ صِرَاطِكَ التَّامِ اْلأَسْقَمِ.

·  اَلَّلهُمَّ صَلِّ وَسَلِّمْ عَلَى طَلْعَةِ الْحَقِّ بِالْحَقِّ الكَنْزِ اْلأَعْظَمِ إِفَاضَتِكَ مِنْكَ إِلَيْكَ إِحَاطَةِ النُّورِ الْمُطَلْسَمِ صَلَّى اَللهُ عَلَيْهِ وَعَلَى ءَالِهِ صَلاَةً تُعَرِّفُنَا بِهَا إِيَّاهُ.

. Allâhumma çalli wa sallim 'alâ 'aynir-rahmatir-rabbâniyyati wal yâqûtatil-mutahaqqiqatil-hâ'itati bimarkazil-fuhûmi wal-ma'ânî. wa nûril-akwânil-mutakawwinatil-âdamiyyi çâhibil-haqqi rabbânî. Albarqil-ashta'i bimuzûnil-arbâhil-mâli'ati likulli muta'arridin minal-buhûri wal-awânî. wa nûrikal-lâmi'il-lazî mala'ta bihî kawnakal-hâ'ita bi amkinatil-makânî.
. Allâhumma çalli wa sallim 'alâ 'aynil-haqqil-latî tatajallâ minhâ 'urûchul-haqâ'iqi 'aynil-ma'ârifil-aqwam çirâtikat-tâmil-asqam.
. Allâhumma çalli wa sallim 'alâ tal'atil-haqqi bil-haqqil-kanzil-a'zam. ifâdhatika minka ilayka ihâtatin-nûril-mutalsam çallal-lâhu 'alayhi wa 'alâ, âlihî çalâtann tu'arrifunâ bihâ iyyâhu.


Lire quelques intonations de la Jawharatoul Kamal

Traduction de la Jawharatul Kamal

Cette oraison est d'un langage codé et l'on ne peut se suffire d'une simple traduction pour en saisir le contenu car en fait même cette traduction est à son tour pleine de sens allusifs qui nécessitent une exégèse, la quelle laisse l'appréhension des sens subtiles à des facultés ultra-supérieures !

Ô Allah ! Pries (relis-toi) et accordes la paix :
- à l'être de la vérité seigneuriale, culminante (tel le yâqût, le minéral suprême) englobant la totalité des entendements et des archétypes ;
- à la lumière des existences incarnée par le prototype humain détenteur de la vérité seigneuriale ;
- à l'éclair brillant déchirant les nuages (précurseurs de la pluie) des faveurs (de la Miséricorde divine) ;
(Pluie de faveurs) qui remplissent tout réceptacle proportionnellement à sa capacité ; fut-elle à la dimension des mers (prophètes) ou des récipients (saints) ;
- à Ta lumière brillante par laquelle tu emplies Ton Etre qui embrasse la totalité des lieux ;

Ô Allah ! Pries (relis-toi) et accordes la paix :
- à l'être de la vérité par laquelle se manifestent les mondes des vérités réelles,
- source des connaissances justes,
- Ta voie (droite) la plus complète et la plus rectiligne ;

Ô Allah ! Pries (relis-toi) et accordes la paix :
- à l'apparition de la vérité par la vérité, au trésor le plus sublime ;
- à Ton effusion (provenant de Toi et) qui retourne à Toi, et qui englobe la lumière cachée.

Qu'Allah prie (se relie) sur lui et les siens, d'une prière (liaison) par laquelle, Ô Allah, Tu nous le feras connaître !





Pour en savoir plus consulter le livre de Cheikh Ibrahima Abdallah SALL « Guide du disciple Tijânî aspirant à la perfection » qui est un traité sur la Tarîqa Tijân.
contact




Haut de page
wazifa Madinatoul Houda

Siège : Madinatoul Houda, rue Cheikh Hassan DEME villa N° 647 Golf Sud Dakar Sénégal © Copyright 2008, Houda production. All Rights Reserved