Tariqa Tidjane > Pratiques de la Voie Tidjane

La salatul fatihi

  Elle draine plus de dons et grâces sur son sillage et remporte beaucoup plus l'agrément divin. Toutes les prières sur le Prophète (SAS) sont parfaites, mais il est préférable et meilleur de l'exalter en priant sur lui par la salatul-fatihi.

Cette formule renferme en son sein la quintessence des secrets contenus dans toutes les modalités de prière sur le Prophète (SAS) que seuls connaissent les ayants-droit. Elle contient aussi en son sein la substance des privilèges accordés aux formules de prière sur le Prophète (SAS).
Les dons et grâces qu'elle colporte se répandent sur tout et se déversent telle une chute sur tout homme et préférentiellement sur les tidjanes qui sont tous assurés du salut.

La formule de la salâtul-fâtihi se résume à ceci :

اَلَّلهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ الْفَاتِحِ لِمَا أُغْلِقَ وَالْخَاتِمِ لِمَا سَبَقَ نَاصِرِ الْحَقِّ بِالْحَقِّ وَالْهَادِى إِلَى صِرَاطِكَ الْمُسْتَقِيمِ وَعَلَى آلِهِ حَقَّ قَدرِهِ وَمِقْدَارِهِ الْعَظِيم

« Allâhumma çalli 'alâ sayyidinâ Muhammadinil-fâtihi limâ ughliqa ; wal-khâtimi limâ sabaqa ; nâçiril-haqqi bil-haqqi ; wal-hâdî ilâ çirâtikal-mustaqîmi wa 'alâ âlihî haqqa qadrihî wa miqdârihil-'azîm ».

Lire quelques intonations de la Salatoul fatihi

Traduction :

1- Ô Dieu prie sur notre seigneur Muhammad qui a ouvert tout ce qui était clos (allâhumma çalli 'alâ sayyidinâ muhammadinil-fâtihi limâ ughliqa) :
Dieu a créé les fils d'adam et les a honorés. La porte donnant accès à ces honneurs était scellée durant la préexistence du prophète (SAS) dans le magasin des richesses divines, dans le secret de sa quidité (huwiyya). Cette porte a été ouverte par le prophète Muhammad (SAS). On peut dire autrement qu'elle était demeurée fermée durant la préexistence adamique et n'a été ouverte par le prophète (SAS) qu'avec la manifestation d'Adam. On peut aussi dire que cette porte était restée scellée du début du commencement de l'existence à la manifestation charnelle (nâsûtiyya) du prophète (SAS). Son ouverture ayant eu lieu avec sa naissance à la Mecque, le demeurera jusqu'à la fin des temps.

2- qui a complété ce qui a précédé (wal-khâtimi limâ sabaqa) :
Tous les bienfaits accordés à l'homme ont atteint leur complétude et leur perfection avec l'avènement du prophète Muhammad (SAS) ; après lui (SAS) personne ne viendra pour manifester l'équivalent de ce qu'il a apporté ou plus.
Il a complété tout ce que ses prédécesseurs ont apporté aux hommes à travers leurs différentes missions - lui même a atteint la perfection de son être à Médine, après donc sa vie à la Mecque, de même que sa mission.
Sa complétude et sa perfection tiennent aussi de sa qualité de sceau des prophètes, de sceau des saints avec sa manifestation par Ahmadu dans la Tariqa Tidjane et de son épiphanie dans la Faydatou Tidjane en la personne d'Ibrahim.
C'est donc la manifestation de la réalité archétypique du prophète (SAS), son déploiement et sa coagulation en des symboles humains, qui apporte en tout temps et en tout lieu aide et secours aux existants. Il faut donc faire appel à l'acuité et à la transparence spirituelle pour percevoir la réalité archétypique du prophète (SAS) en tout saint.

3- celui qui aide (soutient) la vérité par la vérité (nâçiril-haqqi bil-haqqi) :
La Vérité (al-Haqq) est un des noms de Dieu. Son epiphanie est la manifestation témoignante de l'ipséité divine.
La vérité correspond aussi à l'Islam et par la venue du prophète (SAS), cette religion est née et essaimée partout dans le monde.
C'est lui aussi qui renforce la wilâyatu (Sainteté) par la nubuwwatu (Prophètie) et la Tariqa Tidjane par l'Islam ou vice-versa.
C'est lui aussi qui apporte aide et soutient à la Tariqa Tidjane par la faydat tidjaniyya.
L'actualisation du prophète (SAS) en Ahmadu est aussi un soutient à Muhammadu.
Le vicariat (khilâfatu) qui se rapporte à la servitude est aussi soutient à la ahmadiyatu (qui est la dimension de la révélation de Muhammadu).

4- le guide dans le droit chemin (wal-hâdî ilâ çirâtikal-mustaqîmi) : Ce droit chemin correspond à l'Islam et à l'ensemble des religions apportées aux hommes par les prophètes. Ces religions constituent la norme de la vérité et de la droiture, et octroyaient lumière et guidance aux hommes.
On peut dire que Muhammad (SAS) est le seul prophète que Dieu a envoyé aux hommes depuis l'aube des temps jusqu'à la fin du cycle de la manifestation prophétique.
Il est le prototype qui s'est incarné à travers le temps en des enveloppes charnelles diverses, chacune le manifestant sous un certain rapport.
Cependant, dans la perspective exotérique, le droit chemin correspond à l'Islam, chemin sur lequel la marche se fait sous la guidée (guidance) du prophète Muhammad (SAS).

5 - ainsi que sa famille, à la dimension de son grade et de sa suprême élévation auprès de toi, Allah (wa 'alâ âlihi haqqa qadrihî wa miqdârihil-'azîm) :
Les membres de la famille du prophète (SAS) sont les ahl-ul beyt : Fatima sa fille, Ali son gendre, Hassan et Hussein leur fils, ainsi que leur descendance.
Les héritiers de la réalité archétypique du prophète (SAS) (haqîqatul muhammadiyya), les dépositaires du vicariat sont aussi les ahl-ul beyt, les membres de sa famille.
Beaucoup de gens, dans leurs prières sur le prophète (SAS) pérorent en demandant à Dieu qu'elles soient au prorata d'un comparatif sans commune mesure avec la dignité, la grandeur et la noblesse prophétiques : certains demandent à Dieu que leurs prières soient proportionnelles en valeur quantitative aux gouttelettes de pluie qui se déversent du ciel et d'autres, qu'elles le soient à la mesure du nombre de créatures, etc.
Chacun dans son ardeur à prier sur le prophète (SAS) demande à dieu de hisser cette prière à une hauteur qui traduit dans l'ordre créaturel une élévation mais ne représente rien par rapport à la Majesté Divine. C'est pour cela qu'il est demandé à Dieu dans la salâtul fâtihi, d'attribuer à la prière sur le prophète (SAS) un coefficient dans l'ordre numéral divin à la mesure de Sa Science, corrélativement à sa Majesté et sa Grandeur. C'est cela qui relève plus de la perfection.

Voilà en conclusion un commentaire bref et superficiel de la salâtul fâtihi dont l'exégèse approfondie révèle une richesse inouïe.





Pour en savoir plus consulter le livre de Cheikh Ibrahima Abdallah SALL « Guide du disciple Tijânî aspirant à la perfection » qui est un traité sur la Tarîqa Tijân.
contact




Haut de page
wazifa Madinatoul Houda

Siège : Madinatoul Houda, rue Cheikh Hassan DEME villa N° 647 Golf Sud Dakar Sénégal © Copyright 2008, Houda production. All Rights Reserved